Libres Expressions

Libres Expressions

L’agriculture souffre déjà des changements climatiques

Azzedine G. Mansour – 23 août 2011

 

Selon une étude menée par David Lobell, professeur à l’Université de Stanford, l’« agriculture dans le monde souffre déjà (des effets négatifs) des changements climatiques ». C’est du moins ce que rapporte Science & Vie (№ 1127, pp. 24-25) dans son édition du mois d’août 2011. Visant à identifier les régions les plus touchées par les modifications de températures et de précipitations au cours de la période 1980-2008, cette étude a permis de constater que les dérèglements climatiques des trois dernières décennies ont largement affecté les rendements de certaines cultures, notamment celles de blé, de maïs, de riz et de soja, à l’échelle mondiale. En effet, à l’aide de modèles simulant les rendements de ces cultures au climat, elle a montré que « les productions (…) de maïs et de blé ont été inférieures de 3,8 % et 5,5 % à ce qu’elles auraient dû être en l’absence de changements climatiques ».

 

Dans le cas du blé, cette diminution est équivalente à la production annuelle française. Si les États-Unis ont connu des pertes statistiquement insignifiantes pour l’ensemble de ces cultures, il en est tout autrement pour plusieurs autres pays, comme la Russie (la plus touchée, avec une baisse de l’ordre de 15 %), l’Inde et la France (pour le blé), la Chine et le Brésil (pour le maïs).

 

Par ailleurs, il faut rappeler que cette diminution a entrainé un repli significatif de l’offre mondiale de ces deux produits céréaliers, repli qui s’est traduit par une augmentation d’environ 20 % du prix du marché mondial et d’un montant supplémentaire de l’ordre de 50 milliards de dollars consacrés annuellement à l'alimentation.

 

Les productions de riz et de soja, dont les pertes et les gains se contrebalancent d’une région à une autre, sont restées, quant à elles, plus ou moins stables.

 

Enfin, faut-il préciser que, selon cette étude, l’augmentation des températures, bien plus que les précipitations, est le facteur déterminant. Or, ce facteur devrait s’accélérer dans les prochaines décennies. Ce qui devrait inciter les producteurs à adapter rapidement leurs pratiques agricoles en introduisant de nouvelles variétés ou en étendant leurs zones de cultures à d’autres régions, particulièrement les plus fraîches d’entre elles…

 

L'impact du climat sur l'évolution des rendements mondiaux de la culture du blé entre 1980 et 2008.

Source : Science & vie, № 1127, Août 2011, pp. 24-25.

 

Mots-clés : climat, température, production, céréales, rendement agricole, zonne de culture...

 

Pour citer cet article

 

Azzedine G. Mansour, « L’agriculture souffre déjà des changements climatiques », in : Libres Expressions, août 2011 (http://azzedine-gm.blog4ever.com/blog/articles-cat-501249-562959-histoire___geographie.html).



24/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres