Libres Expressions

Libres Expressions

La perte inexorable des terres agricoles en France…

Azzedine G. Mansour – 24 décembre 2011

 

Le 30 octobre dernier, j’ai publié sur ce blog même un article au sujet d’un phénomène de plus en plus inquiétant : celui de l’artificialisation des milieux naturels et des terres agricoles [1]. J’en ai dressé un tableau des plus inquiétants à l’échelle planétaire. J’avais écrit également qu’en Europe occidentale, la situation est particulièrement alarmante. La perte des terres cultivables progresse rapidement : environ 3 % annuellement. En une décennie, cette perte est évaluée à 10 050 km² (« elle serait passée de 176 150 à 186 200 km², soit une croissance de l’ordre de 5.7 %. ») et représente, en d’autres termes, l’équivalent d’une superficie d’environ 275 hectares perdue quotidiennement (« soit 31 m2 […] à chaque seconde et plus de 1 000 km2 […] sur une base annuelle. »)

 

J’avais mentionné aussi que l’étendue de ce phénomène est vécue différemment d’un pays à l’autre de ce sous-système géographique. La France, par exemple, compte 5 % de sols artificiels sur son territoire alors que la Suède n’en enregistre qu’environ 2 %. Malte et Chypre sont les plus touchés : le premier comprend 25 % de sols artificiels à l’échelle de toutes ses îles et le second serait le pays qui a « artificialisé » le plus de terres par rapport à l’ensemble de sa superficie. L’étalement urbain et le développement du secteur tertiaire de l'économie (services commerciaux, infrastructures touristiques, transports, etc.) y sont tout particulièrement mis en cause.

 

En France, ce phénomène constituerait la principale menace à laquelle sont confrontés les sols arables et les milieux naturels. 90 % des surfaces artificialisées de ce pays seraient issues de ses meilleurs sols agricoles et, chaque année, les pertes sont estimées à presque 60 000 hectares en moyenne (6 000 km² de terres en dix ans). L’urbanisation, en a grignoté 54 000 hectares par an durant les années 1980 et 61 000 hectares dans les années 1990. Et, à ce rythme, les pertes annuelles auraient atteint 74 000 hectares au début de la seconde moitié des années 2000. En un demi-siècle, la France aurait enregistré une perte totale d’environ 7 à 8 millions d’hectares de sols agricoles.

 

Dans son édition du 21 décembre 2011, le quotidien français La Tribune (№ 4875, pp. 2-3), qui a consacré un petit dossier à ce phénomène, vient confirmer ce lourd bilan. On y apprend qu’à chaque seconde, les villes françaises dévorent inexorablement 26 m2 de terres destinées jusque-là à l’agriculture. De 1960 à 2010, la surface agricole utile (SAU), qui est passée de 36 millions d’hectares à 28 millions, aurait ainsi diminué de 20 %. L’urbanisation est principalement incriminée. Conjuguée à la recherche quasi « obsessionnelle » de la rentabilité économique, qui a conduit également à l’abandon d’un nombre important de parcelles agricoles, celle-ci continue de dominer largement les paysages. Elle couvre aujourd’hui 78 000 hectares par an contre 40.000 enregistrés dans les années 1960.

 

Source : Sara Sampaio, « La ville dévore inexorablement les terres agricoles françaises », in : La Tribune, № 4875, 21 décembre 2011, pp. 2-3.

 

Cliquez ICI pour lire le dossier publié dans La Tribune.

Cliquez ICI pour accéder à l’éditorial d’Éric Walther sur le sujet.

 

Notes

 

[1] Lire ma contribution : Azzedine G. Mansour, « L’urbanisation et le destin incertain des milieux naturels. De l’information… à la gestion », in : Libres Expressions, 30 octobre 2011. Disponible à l’adresse suivante : http://azzedine-gm.blog4ever.com/blog/articles-cat-501249-562959-histoire___geographie.html.

 

Mots-clés : France, artificialisation, urbanisation, terres agricoles, surfaces agricoles utiles...

 

Pour citer cet article :

 

Azzedine G. Mansour, « La perte inexorable des terres agricoles en France… », in : Libres Expressions, 30 octobre 2011 (http://azzedine-gm.blog4ever.com/blog/articles-cat-501249-562959-histoire___geographie.html).



24/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres